chaleurs à répétition...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  MsMircea le Ven 1 Avr - 14:18

Oui Nina est une chartreuse (LOOF, maman du Clos Chalimbaud et papa du Chat perché). C'est vrai que je n'ai pas rencontré encore de maître/maîtresses de chartreux ayant cette maladie, mon véto cardio a surtout dans sa patientèle des Coon et des Persans: je ne sais s'il y a en sur le forum du CAC. Avec la CMH, Nina n'a déclenché ses premières chaleurs qu'à 2 ans (on avait un espoir au début que ça n'arrive pas, c'est parfois le cas avec la CMH).
Je suis désolée pour votre persan même si vous lui avez offert une très belle vie, il devait avoir un caractère génial au vu de sa réaction assez affirmée à 5 mois!
Et oui, vous avez parfaitement raison, nous allons devoir faire un choix, prochainement, et c'est difficile.
avatar
MsMircea

Messages : 15
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 38
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  Denise le Ven 1 Avr - 14:32


Je vais être honnête, une fois le choc d'une mort brutale passée nous avons réalisé que c'était idéal pour Harley et nous, il n'a pas souffert et nous n'avons pas eu de décision à prendre ni à alourdir son traitement.

Mais c'est facile à dire 10 ans après...

Denise

Messages : 613
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur http://chartreux.f.comte.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  Admin le Ven 1 Avr - 17:31

Malheureusement, le chartreux n'est pas épargné par la CMH. Malheureusement aussi, peu de propriétaires de chats atteints nous ont offert leur aide, du coup, aux dernières nouvelles, il n'y a qu'une dizaine de cas de chartreux atteints répertoriés par les labos, et cela ne suffit malheureusement pas pour établir les rapprochements nécessaires à l'identification du ou des gènes incriminés pour cette race, et donc à l'élaboration du test spécifique.
Mais à toute chose malheur est bon: autant je suis désolée pour Nina, autant j'espère que son cas redonnera le coup de pouce nécessaire aux labos. Je m'emploierai à les y inciter, en tout cas! Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 1061
Date d'inscription : 02/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chabanade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  lizzy le Dim 3 Avr - 16:07

Bonjour,
J'aimerais bien en savoir plus sur les possibilités homéopathiques que vous proposez plus hauts car ce sont celles que j'aimerais privilégier pour mes chats car je pense que cela comporte le moins de risque pour leur santé. Par contre, certains d'entre vous ont-il testés pour me dire si cela est vraiment efficace ?
De mon coté, j'ai testé le protocole chaleur recommandé par le site naturopattes.eu (produits boiron) mais cela n'a pas fonctionné pour l'instant sur ma chatte car je l'ai commencé trop tard alors qu'elle avait déjà été saillie. D'autres le connaissent ils?

lizzy

Messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  Admin le Dim 3 Avr - 16:50

Franchement, il ne faut pas attendre de miracles de l'homéopathie pour les chaleurs des minettes... cela ne va certainement pas bloquer l'oestrus, tout au plus, chez certaines minettes, cela peut en atténuer les manifestations comme les miaulements ou le comportement très "suggestif. Et encore, moi, je n'y crois guère. Je suis bien plus convaincue par l'effet calmant (quand vraiment les minettes sont très bruyantes et énervées) d'un ou même un demi-cachet de polaramine sur trois ou quatre jours. Cela ne bloque pas l'oestrus, mais la minette dort tout le temps, et cela facilite grandement les choses pour tout le monde.
Donc le risque de saillie n'est pas évité, au contraire: la chatte semblant plus calme, on se méfie moins, et c'est là qu'elle arrive à se sauver entre deux portes, et c'est trop tard, le mal (mâle???) est fait, car il y aura toujours un "Gros Jojo du coin" qui attendra à proximité! Quand ma minette est en chaleurs, je sais très bien qu'il y a du monde qui attend, car j'ai droit aux petites traces de marquage sur mes fenêtres du RDC! et pourtant, je ne les vois jamais, et j'ai mes chiens qui veillent au grain!

Conclusion, si on ne veut pas de chatons, ou tout au moins espacer correctement les portées (car les faire porter tous les deux ou trois mois, c'est irresponsable)
- soit on stérilise
- soit on donne la pilule (chez les chattes calmes, environ 6 mois sur douze, car il y a une pause bien marquée de la fin de l'été au début de l'année... Il faut donc bien connaître le cycle de la chatte, pour les chattes "nymphomanes", c'est toute l'année, mais avec de gros risques pour leur santé)
- soit on supporte les chaleurs, éventuellement en calmant la minette avec un produit assez inoffensif comme la polaramine dont les effets secondaires sont recherchés dans ce cas, et on la garde enfermée rigoureusement pendant toute la durée des chaleurs
avatar
Admin
Admin

Messages : 1061
Date d'inscription : 02/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chabanade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  lizzy le Dim 3 Avr - 17:30

oui mais la polaramine est elle vraiment sans danger pour nos minettes?

lizzy

Messages : 7
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  Admin le Lun 4 Avr - 10:16

Selon plusieurs vétérinaires que j'ai interrogés à ce sujet, c'est de loin la médication la moins dangereuse (surtout par rapport à la pilule!!!), et, dans la mesure où on ne la donne que trois ou quatre jours d'affilée, il n'y a aucun risque. C'est un antihistaminique léger, que l'on trouve en vente libre ds toutes les pharmacies, c'est bon marché(par rapport à des médicaments véto style "calmivet", qui ont en plus des effets bien plus drastiques, ou alors "Zylkène", très cher, mais avec une efficacité vraiment "indécelable"...).
L'homéopathie, c'est sans doute encore moins dangereux, mais sans véritable efficacité non plus (si ce n'est dans la tête du propriétaire), ou alors pour certains chats plus réceptifs (et surtout déjà à la base plus calmes).?

De toutes façons, il faut bien se dire que la solution la plus sûre, la plus efficace et qui apporte le plus de confort, c'est... la stérilisation, s'il n'y a pas contre-indication formelle à l'anesthésie comme pour Nina, ou si l'on ne souhaite faire reproduire dans un but bien précis une chatte de race.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1061
Date d'inscription : 02/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chabanade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chaleurs à répétition...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum